Le Jeu de la Transformation : un thérapeute dans une boite

Le Jeu de la Transformation : un thérapeute dans une boite

Je suis de ceux qui aiment se rassembler, certains soirs entre personnes de bonne compagnie, pour taquiner un dé, des cartes et un plateau cartonné. Parmi mes jeux de société préférés, il en est un qui tient une place particulière dans ma modeste collection : le Jeu de la Transformation, qui introduit habilement un côté ludique dans le monde complexe de l’évolution personnelle.

Une brève histoire du Jeu

Le prototype du Jeu de la Transformation est né au sein de la Fondation Findhorn, un écovillage du Nord de l’Ecosse, une communauté rassemblant environ 400 personnes qui font l’expérience d’un mode de vie en pleine conscience, dans le respect le plus total de la Nature. En plus de développer des nouvelles manières de penser l’écologie, cette communauté – que certains qualifieraient de New Age – accueille de nombreux ateliers holistiques.

C’est à l’occasion d’un jeu de mystère tibétain, en 1976, que naît l’idée du jeu de la transformation, qui va, d’une manière assez amusante, subir lui-même plusieurs transformations pour arriver à la boite de jeu que je connais maintenant, passant de parties étalées sur 4 jours pour les groupes de 80 à 120 personnes (!), à une partie de plusieurs heures pour 4 joueurs, éditée en 1987 par Le Souffle d’Or.

 

Principe du Jeu

La première chose dont vous aurez besoin si vous souhaitez en faire une partie – outre le jeu en lui-même – c’est d’une Intention de Jeu. Qu’il s’agisse de mobiliser des ressources personnelles, d’entrevoir une nouvelle solution à un problème, de dépasser un blocage, de résoudre un conflit, de comprendre une situation complexe et/ou douloureuse, les possibilités de Jeu sont infinies. L’important, c’est que vous travailliez sur  un sujet qui vous tient à cœur.

L’Intention de Jeu est alors placée dans l’Enveloppe de l’Inconscient, avec d’autres cartes du jeu : des cartes d’Ombres, qui représentent des moments douloureux, des attitudes négatives et des obstacles, des cartes de Lumière qui, à l’inverse, représentent des bons moments, des attitudes constructives et des aides, ainsi que des cartes d’Ange, qui sont des vertus et des guides pour vous aider à avancer par rapport à votre problématique.

Cette Enveloppe de L’Inconscient sera le fil rouge de votre partie. Après votre « Naissance », qui est la première phase de jeu très rapide, vous convoquerez un Ange qui représentera la principale vertu dont vous aurez besoin pour avancer par rapport à votre intention.

La partie peut alors « vraiment » commencer et vous allez déplacer votre pion sur votre chemin de vie à l’aide d’un dé unique. Le Jeu de la Transformation vous propose alors d’évoluer sur différents plans – Physique, Emotionnel, Mental et Spirituel – et vous confronte à différentes expériences en vous mettant tantôt face à votre part d’Ombre afin de vous en libérer, tantôt face à votre propre Lumière afin d’apporter des ressources en vous rappelant à votre pouvoir intérieur. Vous aurez des choix à faire, vous convoquerez d’autres Anges, vous vous confronterez à l’Univers avec les cartes FeedBack et vous tirerez une bonne dose de Jetons de Conscience, qui sont des mots-clefs comme « Effort », « Beauté » ou encore « Justesse », visant à alimenter votre réflexion. Toutes ces choses figureront sur votre fiche de parcours afin que vous puissiez constater votre évolution tout au long de la partie, vis à vis de votre Intention.

Le but du jeu n’est pas d’être le premier à faire le tour du plateau, qui, de toute façon, forme une sorte de boucle. Le but est de vider son Enveloppe de l’Inconscient, de traverser tous les plans, du niveau Physique jusqu’au niveau Spirituel en s’assurant qu’il ne figure aucune « Peine » sur notre fiche de parcours, un malus qui freine notre progression à la fois sur le plateau et dans notre vie, au niveau de notre problématique. Si j’en crois mon expérience, les parties que j’ai pu faire, à deux joueurs, durent en moyenne trois heures, ce qui représente toujours huit heures de moins qu’une partie typique de Monopoly avec votre petit cousin. Même en trichant allègrement.

Ce jeu peut rassembler jusqu’à quatre joueurs mais il est possible d’y jouer seul, ce qui reviendrait néanmoins à se priver des interactions avec les autres joueurs. En effet, les mécanismes du jeu prévoient un temps, après chaque carte tirée, pour échanger sur les leçons et les pistes que le Jeu essaye de vous transmettre. Certaines cases du plateau impliquent même d’aider un autre joueur en tirant une carte à sa place, en lui donnant des Jetons de Conscience ou en lui rappelant une de ses plus belles qualités. Je recommande donc un minimum de deux joueurs afin de tirer un maximum du jeu.

 

Magie, magie.

La magie de ce jeu, c’est que toutes les cartes tirées lors de la partie – et, croyez-moi, vous allez en tirer UN PAQUET – semblent résonner avec notre Intention de Jeu. Toutes les actions, toutes les paroles échangées semblent faire mouche à chaque fois et nous donnent l’impression de progresser dans notre réflexion. J’étais même assez bluffé lorsque j’y ai joué pour la première fois : mon mental me disait que les créateurs avaient eu recours à une vieille technique de PNL pour que chaque personne puisse se retrouver dans des textes génériques et bateaux, mais ce Jeu génère parfois de telles synchronicités et soulève des problématiques avec une telle précision qu’on ne peut qu’être surpris et, parfois, déstabilisé.

Et toutes les personnes que j’ai ligoté et forcé à jouer qui se sont gentiment portées volontaires pour une p’tite partie ont eu cette même impression : le Jeu semble avoir cet étrange pouvoir de lire dans notre vie et d’en faire ressortir certaines situations pour nous amener à les voir sous un autre angle.

C’est ouf.

Il y a parfois des colères, des larmes, de la gêne, aussi, autour d’un plateau du Jeu de la Transformation et c’est normal. Voilà pourquoi je vous conseille, si un jour vous avez l’occasion d’en faire une partie, que tous les joueurs, qu’ils se connaissent ou non, se mettent d’accord pour instaurer une ambiance d’ouverture d’esprit afin que chacun puisse s’exprimer dans la bienveillance et à l’abri de toute forme de jugement extérieur. Il existe même une formation de Maître du Jeu, destinée aux personnes qui souhaitent animer des ateliers autour de ce jeu en le faisant vibrer à son plein potentiel.

 

Game Over. Play Again ?

Lorsque tous les joueurs sont arrivés à la fin de leur parcours, le jeu vous propose une fiche de suivi sur laquelle vous pouvez réécrire votre Intention de Jeu originelle ou une autre intention pour l’avenir proche. Puis, vous tirerez quatre cartes qui vous donneront de précieux conseils pour réaliser cette intention future.

Je pense qu’il est bon de laisser un peu de temps entre chaque partie et de ne pas refaire, immédiatement après, une autre partie sur un même thème.

Ce jeu est un excellent support à la prise de conscience. Il est évident que ce n’est pas lui qui, tout seul, manifeste les transformations chez les joueurs – et je suis prêt à parier que personne n’a perdu 25kg en refermant sa boite de jeu et en la remettant au placard – mais il les inspire à mettre en place eux-mêmes ces transformations intérieures dans leur Inconscient, ce qui les aidera, à terme, à réaliser leur intention de jeu. C’est pour ça que j’aime le Jeu de la Transformation et que je tenais à vous le présenter : il nous invite au changement et nourrit notre esprit d’une manière ludique, et c’est justement lorsque c’est ludique que nous apprenons le mieux.

Si vous souhaitez vous procurer ce jeu très particulier, il est sur Amazon 😉

Bon jeu à tous 🙂

Laisser un commentaire

Fermer le menu